Aider le système immunitaire à trouver le cancer

Commentaire du Professeur Souquet, membre du comité scientifique, sur le nouveau système appelé Multiplexed Activation of Endogenous Genes as Immunotherapy (MAEGI) mis au point par les scientifiques de Yale permettant d’aider le système immunitaire à éliminer les tumeurs que d’autres formes d’immunothérapie pourraient ne pas voir.

“Les cellules cancéreuses expriment à leur surface des molécules « anormales » que l’on appelle antigène et qui sont des cibles pour les cellules de notre immunité qui vont les détruire car ce sont des cellules « étrangères ».

Néanmoins, l’immunothérapie n’est pas efficace chez tous les patients traités et une des raisons est la faible présence de ces antigènes sur les cellules tumorales.

L’équipe de Yale aux USA a publié fin janvier une nouvelle approche  MAEGI -CRISPRa dont le but est d’augmenter le nombre des antigènes tumoraux présents à la surface des cellules cancéreuses pour  augmenter l’antigénicité de la tumeur, ainsi plus facilement repérée et détruite par les cellules immunitaires . Cette technique est séduisante, mais ce sont des résultats très préliminaires sur des souris chez qui ont été injecté des cellules de cancer du sein. La technique est actuellement très lourde avec un séquençage complet  (c’est-à-dire la connaissance) de tous les gènes tumoraux tant de l’ADN que de l’ARN, puis réaliser un complexe moléculaire des ARN (qui codent pour ces antigènes tumoraux)  lié à un virus que l’on va injecter directement dans la tumeur. Ce virus va infecter de proche en proche les cellules cancéreuses et va permettre d’augmenter la production des antigènes tumoraux  présents à la surface des cellules cancéreuse. “

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est image-1.png.

Cette recherche a été publiée dans Nature Immunology

Article en Français relatif à ce sujet :

https://technologiemedia.net/2019/10/15/aider-le-systeme-immunitaire-a-trouver-le-cancer/