De l’Air! demande la mise en place du dépistage du cancer du poumon dans la population risque

Du mardi 01 septembre 2020
Au mercredi 01 septembre 2021

Nous avions prévu cette démarche début mars 2020, elle a du être différée du fait du confinement et de la gestion de l’épidémie de Covid.

En date du 21 septembre 2020 nous avons décider d’adresser ce courrier au président de la république avec copie au ministère de la santé, à l’HAS (Haute Autorité de Santé) et aux responsables des sociétés savantes.

Monsieur le Président de la République

Le cancer du poumon est la première cause de décès par cancer en France (plus de 30 000 personnes chaque année).

Les plus récentes études montrent que le dépistage permettrait une réduction de la mortalité de 24 % (Cf. document annexe : Argumentaire en faveur d’un dépistage du cancer du poumon par scanner thoracique basse dose chez les populations à risque).

Pour nous, association de patients, proches, aidants et soignants, il devient incompréhensible que ce dépistage du cancer du poumon soit refusé par les plus hautes instances de notre pays.

Nous faisons appel à vous pour que soit reconsidérée cette position et que le dépistage soit mis en œuvre le plus rapidement possible.

Nous vous remercions de l’attention que vous portez à ce courrier et vous prions d’agréer nos plus respectueuses salutations.

Mme Suzy Sauvajon

Présidente de l’association De l’Air !

P.O. Jean Pierre Lassaigne : secrétaire.

De l’Air! a accompagné cette demande d’un argumentaire disponible ici:  Argumentaire en faveur du dépistage De l’Air!